• DORCHESTER COLLECTION

    3 Septembre 2012

    Dorchester Collection Fashion Prize n’a que trois ans, mais déjà une solide réputation internationale. Il suffit de voir le jury qui compose cette sélection 2012. Elizabeth Saltzman, Kenzo Takada, Bruno Frisoni, Roger Vivier, Lorenz Baumer, Alexandra Golovanoff, Nathalie Rykiel, Chantal Thomass, Harumi Klossowska de Rola, Jean-Jacques Picart.

    Ce jury, cet aéropage nous a offert l’honneur de faire parti de la sélection finale, au côté de Calla, IRM Design, Augustin Teboul et Quentin Véron. Nous seront départagés lors d’un défilé le 16 Octobre au Plaza Athénée. Le gagnant recevra un chèque de 30.000 euros et le droit d’exposer aux côtés de la collection Dorchester 2013.

  • DEFILE PRINTEMPS/ETE 2013

    1 Juillet 2012

    Le 1er Juillet 2012 ne fêtait pas seulement les trente ans de Louis, mais voyait aussi défiler la nouvelle collection Les Garçons. Dans la cour de l’Hôtel de Croisille, sur le remix exclusif de Video Games de The Young Professionals, fidèles à leur philosophie, Louis et Grégory ont prouvé que chez l’homme aussi décontraction ne rimait pas avec laisser-aller.

    De la lingerie au costume trois pièces en passant par le swimwear, Les Garçons offre une garde robe complète faite pour préserver l’élégance de l’homme moderne jusque dans l’intimité, et même, le quotidien.
    Toujours porte parole d’une génération qui s’affirme, Les Garçons était la seule maison française du calendrier Off.

  • SALON DE LA LINGERIE

    Du 21 au 23 janvier 2012

    En parallèle de notre journée de lancement à l’hôtel Jules&Jim, nous étions présents au Salon International de la Lingerie à Paris.

    Une 49ème édition exceptionnelle avec ses 18.604 visiteurs. 3 sur 4 venaient de l’étranger et effectivement aujourd’hui les vêtements Les Garçons sont portés un peu partout autour du monde et particulièrement en Asie, l’un des berceaux de notre inspiration. Un rendez-vous très important pour nous. Plus que des ventes, nous sommes en contact avec le monde des créations. Une occasion rare de comparer les cultures, les savoir-faire et de jauger l’état de santé du marché français. Et rassurez vous, la french touch a encore des défenseurs.

  • PRESENTATION JULES & JIM

    22 janvier 2012

    Le 22 janvier 2012, c’est un peu notre date de naissance. Le lancement officiel de notre collection. Une journée que l’on n’oubliera jamais. Un magnifique succès.

    Nos mannequins s’étaient appropriés nos créations et les chambres du somptueux hôtel Jules&Jim. Une journée de présentation que nous avons voulue à notre image et à celle de notre collection. Ouverte, accueillante, sans fard ni paillette. Pendant que dans Paris, les vêtements défilaient sur les podiums, chez nous, c’est nos invités qui défilaient. De chambre en chambre. Pour vivre au plus près de nos créations et pour partager avec nous notre amour de la mode sans distance.

  • MARRAINE CHANTAL

    24 décembre 2011

    Elle est la grande dame de la mode. Elle a créé, innové, préservé un savoir-faire, sauvé une culture. Chantal Thomass est un modèle. Quand nous lancions, comme un rêve, notre marque aux débuts des années 2000, tout juste diplômés, déjà elle était notre référence. Nous voulions faire du Chantal Thomass pour homme.

    Aujourd’hui, c’est une consécration personnelle, Chantal est devenue notre marraine. Elle nous a accompagnés tout au long du dur processus de renaissance des Garçons. Ses conseils, sa bienveillance, sa passion du métier sont pour nous d’indispensables soutiens.Plus qu’une marraine, elle est devenue une mère. Le symbole de notre nouveau départ.

  • NOEL DES CREATEURS

    5 décembre 2011

    Comme chaque année, à l’approche de Noël, les créateurs se mobilisent pour la bonne cause. A l’hôtel Salomon de Rothschild, plusieurs créateurs viennent vendre des sapins crées de toute pièce en faveur de la lutte contre le cancer.

    Une période chargée pour nous, puisqu’en plus du nôtre, nous devions réaliser le sapin de Chantal Thomass et de Jean-Paul Gaulthier. Mais quel souvenir. Et quel succès. Devant la presse et le beau monde, nous avions atteint 7.500 euros avec deux sapins, alors que celui de JPG allait se vendre plus tard en Allemagne. Il y a dans cet acte, l’essence de la mode : le plaisir de créer et le plaisir d’offrir. La mode est un acte gratuit.

  • PHOTO SHOOT BY François Rousseau

    Septembre 2011

    C’est le shooting qui marque le renouveau de notre marque. Au coeur du Tyrol, dans un écrin de rêve, au fond d’une vallée qu’on imagine peuplée d’elfes et de licornes, logés dans un château tout aussi féerique. Avec le grand François Rousseau derrière l’objectif.

    Cette semaine de shooting a été un vrai bonheur. Au milieu des vaches et des arbres, tout le monde donnant le meilleur. C’est là-bas, dans cette ambiance chaleureuse, professionnelle et sexy que notre collection a pris vie. Un shooting, c’est vos créations, vos idées, vos émotions qui se retrouvent soudainement fixées sur papier glacé. C’est un moment particulièrement émouvant.