Louis Gerin et Gregory Lamaud

DE FIL EN AIGUILLE …

Nés en 1982, Louis et Grégory se sont rencontrés en 2 000 à ESMOD. Sortis majors de leur promotion, Jean Charles de CASTELBAJAC leur remettra le prix de l’Aiguille d’Or. Ils associent alors leurs rêves : prêt à porter masculin pour Grégory, haute couture pour Louis, et créent leur marque : « Les Garçons ». Ils dessinent, conçoivent, produisent et commercialisent lingerie, homewear et sportwear pour homme. Autres volet de leurs talents, ils assurent la fonction de Directeur Artistiques pour MESSEFRANKFURT et les salons TEXWORLD. Reconnus pour leur sensibilité aux tendances, ils animent conférence et tables rondes tant à PARIS qu’à BANGKOK, FRANKFURT ou NEW YORK.

2012, Louis et Grégory relancent « Les Garçons ». La marque se singularise par son leitmotiv : la réinterprétation des classiques. Les pièces, lingerie ou couture, sont d’une apparente simplicité, d’une esthétique raffinée et d’un confort haut de gamme.

Les créations « Les Garçons » s’équilibrent entre tradition et modernité. Louis et Grégory ont été les premiers à réintroduire la dentelle, ancien attribut royal, dans la garde-robe masculine. Ils poursuivent également l’association historique du sous-vêtement et de la chemise. Leur créativité, notamment, à donné naissance à un produit depuis souvent copié : le caleçon « coupé-cousu sans couture ».

” Il y a en France un savoir-faire qui risque de se perdre, il faut absolument le sauver. Nous ne voulons pas révolutionner la mode, nous avons trop de respect pour son histoire. Nous voulons apporter, sans l’imposer, un nouveau point de vue. Nous n’accepterons pas qu’au nom de l’économie, la culture disparaisse. ”

Pour garantir le confort inégalé des sous-vêtements et homewear « les Garçons », Grégory et Louis recherchent, de part le monde, les plus belles et les plus récentes créations en matière de textile.

Fibre synthétique haute technologie, pour les maillots de bain, soie et modal pour la lingerie, telles sont les signatures matières des garçons. Les fournisseurs sont en France, en Belgique, au Portugal ou en Italie, et aussi en Chine. Chaque détail, chaque matériau sont étudiés, réfléchis et l’essentiel des développements sont exclusifs.

” Nous déplorons le départ des savoir-faire français vers l’étranger et nous espérons pouvoir un jour contribuer à les réimplanter. Nous ne transigerons jamais sur la qualité de nos produits. Nos clients se reconnaissent dans nos produits pour leur qualité et non pour une « signature ». C’est pour cela que nous refusons de logoter de  façon ostentatoire nos créations. ”

Louis et Grégory ont créé en 2009 le bureau de style « 2G2L Paris Fashion Design & Consulting », et sont devenus les plus jeunes Directeurs Artistiques du groupe Messefrankfurt. Depuis 3 ans, Ils sont l’œil, sans compromis, de l’esthétique du salon Texworld Paris.

La créativité et l’exigence des Garçons, les ont imposé sur le marché européen et mondial du textile. Cette expertise ils la déclinent  également comme tendanceurs : développement de cahier de tendances, conférences, tables rondes, pour les salon Texwolrd Paris & New York,  Heimtextile à Frankfurt. Ils  accompagnent d’autres marques européennes ou asiatiques : développement produit ou image de marque, direction artistique et organisation de shooting et évènement, concept store.

” Nous cherchons à dynamiser les salons, à les rendre plus glamour. Notre travail consiste à offrir une personnalité à ces événements … et au final, c’est un peu de nous que nous que nous leur donnons. ”

Leur franc-parler et leur refus des compromissions ont valus aux « Garçons » d’être placés à la tête du « Fre(n)sh Fashion Committee ». Association de huit marques, créée pour accompagner les jeunes créateurs dans leurs démarches, sous l’égide des Garçons, elle est devenue le fer de lance de la génération « Y » des créateurs de mode.

L’amour de la mode et de son histoire, a fait de Grégory et Louis, les défenseurs d’un univers qui se trahit par l’économie et s’étouffe par l’enfermement.

” Il existe une nouvelle vague de jeunes créateurs, mais aujourd’hui, ils ne peuvent plus compter sur leur seul talent pour réussir. Le textile est la deuxième économie mondiale après l’industrie pharmaceutique. L’arrivée de signatures purement marketing et la frilosité du marché, oblige la jeune création à rester dans l’ombre de ses talentueux ainés. ”

Aujourd’hui, la renaissance de la marque « Les Garçons » est parrainée par Chantal THOMASS. Comme d’autres couturiers confirmés, elle retrouvé chez « Les Garçons » la fraicheur, la passion et la sincérité qui l’avaient  elle-même habités et que, contre vents et marées elle a conservé.

” Chacun de nos vêtements a plusieurs vies. Nous ne voulons pas restreindre leur utilité. On peut aller à un mariage en pyjama « Les garçons », personne ne le remarquera. C’est à vous de faire vivre nos œuvres. ”

Les Garçons : la beauté est une pudeur qui s’affiche.